|
|
|
|
|
Accueil
   
ActualitĂ©s   ActualitĂ©s en Douanes  |  Agenda  |  Galerie Photos  |  Galerie Videos
 
 
CONSULTATION D'UN ARTICLE

INCINERATION DES MARCHANDISES SAISIES A L’AEROPORT
Publié le 05/04/2017   |  Lieu : l’AĂ©roport FĂ©lix HouphouĂ«t Boigny

Que deviennent les marchandises qui n’ont pas pu être vendues aux enchères en Douane?
L’une des missions primordiales des Douanes Ivoiriennes est la collecte de l’impôt de porte. Ainsi toute marchandise ayant fait l’objet d’infraction douanière est confisquée, vendue aux enchères ou détruite.
C’est dans cette optique, que la Direction des Services Aéroportuaires des Douanes a procédé à l’incinération de plusieurs marchandises et documents, le mardi 28 mars 2017 sur un site autorisé par la Brigade de la gendarmerie de l’Aéroport Félix Houphouët Boigny.
Ce sont au total 142 types de produit qui ont été brulés. On en dénombre plus de 2 tonnes de Produits Pharmaceutiques Non Enregistrés (PPNE), des cigarettes, des affiches publicitaires, des réactifs de laboratoire, des catalogues, des imprimés, des documents diplomatiques, des produits cosmétiques etc.
S’exprimant sur cette opération, le commandant PENAH Jean-Marie Remi, Chef de Bureau du suivi des marchandises sans déclaration a signifié que : « Nous sommes à la phase terminale de la section vente aux enchères. Lorsque certains produits n’ont pas pu faire l’objet de vente, soit nous procédons à une donation, soit à une incinération. Il y a aussi des marchandises comme les médicaments impropres à la consommation de la population que nous incinérons.» 
Les opérateurs économiques ont en effet un délai pour fournir les documents nécessaires ou s’acquitter des taxes et amandes douanières avant d’entrer en possession de leurs marchandises, qui ont été confisquées. Passé ce délai, celles-ci sont vendues aux enchères. Parmi les marchandises qui n’ont pas pu être vendues, les plus importantes sont remises aux structures Etatiques sous forme de don. Le reste, les moins importantes et les produits dont les importations sont interdites à titre absolus, telle que les faux médicaments, la drogue et toute autre forme de stupéfiants nuisibles à la vie humaine sont automatiquement détruits, après avoir reçu l’aval des autorités compétentes.
La Directrice des Services Aéroportuaires des Douanes, le Colonel DIABY Fatoumata a, quant à elle, salué la parfaite collaboration entre ses éléments et les gendarmes exerçant dans le périmètre aéroportuaire. Elle a également rappelé que cet acte d’incinération s’inscrit dans le cadre des activités habituelles des Douanes en général. 
 




 Sur Douanes.CI !
ESPACE INFOS
Présentation générale
DĂ©douanement
Bases réglementaires
Ventes aux enchères
Actualités
ESPACE DOUANES
Communication
Formation
Courrier
 
ESPACE PROFESSIONNEL
Services en ligne
Agréés en douanes
COMITE D'ARBITRAGE DE LA VALEUR

Liens Utiles
Contacter le Webmaster
Boîte à Suggestion
N° Vert : 800 800 70

Copyright © 2009 - 2012 | Direction Générale des Douanes de Côte d'Ivoire - Direction de l'Informatique! Tous droits réservés.
Tél :(225)20 251 500 / (225) 20 212 593 BP: V 25 Abidjan