|
|
|
|
|
Accueil
   
ActualitĂ©s   ActualitĂ©s en Douanes  |  Agenda  |  Galerie Photos  |  Galerie Videos
 
 
CONSULTATION D'UN ARTICLE

FACILITATION DES ECHANGES COMMERCIAUX
Publié le 01/08/2018   |  Lieu : Abidjan-Plateau, HĂ´tel IVOTEL

Les experts de l’OMC et de la communauté économique régionale partagent leurs expériences.
Un atelier de sensibilisation sur la ratification et la mise en œuvre de l’Accord sur la Facilitation des Echanges (AFE) de l’Organisation Mondiale du Commerce s’est tenu du lundi 30 juillet au mercredi 1er août 2018 à l’Hôtel IVOTEL, sis à Abidjan-Plateau.
Cet atelier avait pour objectif de permettre aux pays et institutions présents de partager leurs visions, expériences et bonnes pratiques de même que leurs attentes quant à la stratégie à mettre en place pour une mise en œuvre efficace et harmonisée de l’AFE.
A l’ouverture de cet atelier, M.TAFILI Ebenezer Gebding, Directeur du Bureau Régional du Renforcement des Capacités pour l’Afrique Occidentale et Centrale de l’Organisation Mondiale des Douanes (BRRC /AOC), a invité les Etats à relever les défis liés à la mise en œuvre de l’Accord sur la Facilitation des Echanges et de la zone de libre-échange continental en gestion. Ils doivent plutôt les considérer comme des opportunités à saisir, car elles permettront de réduire les coûts du commerce mondial de 14,3% en moyenne, notamment dans les pays africains et les pays les moins avancés et ajouteront environ 2,7% par an l’exportation mondiale, a-t-il relevé.
Le Colonel Hugues AWEDE, Directeur de la Réglementation et du Contentieux, représentant le Directeur Général des Douanes, le Colonel Major DA Pierre Alphonse, a souligné que la mise en œuvre de cet accord devrait permettre de réduire les coûts des transactions et d’aboutir à un commerce beaucoup plus simple et facile. Selon lui, l’une des solutions pour pallier les coûts élevés des échanges constituant la principale cause des mauvais résultats commerciaux en Afrique réside dans l’implémentation par les pays africains des mesures de facilitation des échanges.
Quant à Monsieur Ali IBOURA Moussa, Directeur du département du Commerce et de l’Industrie de la Commission de l’Union Africaine (UA), il a indiqué que la mise en œuvre de l’AFE de l’OMC, tout en impliquant d’autres organismes gouvernementaux et du secteur privé, dépend en grande partie de la Douane. Par conséquent, il s’agit pour les administrations douanières de partager les expériences, en particulier au sein des comités nationaux sur la facilitation des échanges. Il a donc invité les Douanes à y travailler pour améliorer le niveau de vie des populations africaines. Il a par ailleurs souhaité que la question de la facilitation des échanges soit intégrée dans les programmes nationaux et régionaux afin de garantir son succès.

Pour Monsieur Kaladji FADIGA, Directeur du Commerce Extérieur de la Côte d’Ivoire, représentant le Ministre du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME, cet atelier est une opportunité, un cadre pour mieux appréhender les dispositions de l’accord, ses enjeux et défis pour notre pays, notre région, notre continent et pour s’approprier les bonnes pratiques internationales en matière de facilitation des échanges commerciaux. Pour ce faire, il a au nom de sa hiérarchie, invité les acteurs en présence à s’investir dans les travaux qui devront faciliter la mise en œuvre efficace de l’Accord sur la Facilitation des Echanges (AFE).
Au terme des trois jours de travaux, douze recommandations suivantes ont été formulées :
    I/ Les Etats membres de l’Union Africaine sont invités à s’engager dans des chaînes de valeur afin de promouvoir le commerce des produits transformés plutôt que des produits non transformés ;

    II/ La Commission de l’Union Africaine et les Communautés économiques régionales sont invitées à organiser des ateliers pour examiner le rôle et les défis des administrations douanières et autres parties prenantes dans la mise en œuvre du commerce électronique ;

    III/ Les Etats membres de l’Union Africaine qui ne sont pas membres de l’OMC sont encouragés à adhérer à l’OMC, afin de tirer plus d’avantages du commerce multilatéral ;

    IV/ Les Etats membres de l’Union Africaine qui ne l’ont pas encore fait sont priés de ratifier le protocole portant amendement de l’accord de Marrakech instituant l’OMC et de mettre en œuvre l’AFE de l’OMC ;

    V/ Les partenaires au développement sont invités à poursuivre leurs efforts pour soutenir les Etats membres de l’Union Africaine dans la ratification de ce protocole et la mise en œuvre de l’AFE de l’OMC ;

    VI/ La Commission de l’Union Africaine est encouragée à organiser des ateliers similaires dans d’autres régions du continent et à tenir un forum continental avec toutes les parties prenantes impliquées dans la facilitation des échanges ;

    VII/ La Commission de l’Union Africaine est encouragée à organiser des activités pour la promotion de la ZLECAF en vue d’une meilleure sensibilisation des pays membres sur les avantages de l’AFE ;

    VIII/ Un soutien politique aux Etats membres de l’Union Africaine est nécessaire pour la ratification du Protocole portant amendement de l’OMC. Dans ce contexte, il convient de sensibiliser les parlementaires, le secteur public et le secteur privé sur les avantages de l’AFE de l’OMC ;

    IX/ Les pays membres de l’Union Africaine sont invités à vérifier les résultats de l’évaluation des besoins en vue de la préparation des notifications sur les catégories A ; B et C ;

    X/ Intensifier/organiser des formations spécifiques en faveur des CER dans le cadre de la mise en œuvre de l’AFE ;

    XI/ Les pays membres de l’Union Africaine sont encouragés à améliorer la coordination et la collaboration entre les organismes présents aux frontières ;

    XII/ Chaque pays membre de l’Union Africaine est invité à mettre en place et faire fonctionner son Comité National de Facilitation des Echanges ou un mécanisme similaire.

 




 Sur Douanes.CI !
ESPACE INFOS
Présentation générale
DĂ©douanement
Bases réglementaires
Ventes aux enchères
Actualités
ESPACE DOUANES
Communication
Formation
Courrier
 
ESPACE PROFESSIONNEL
Services en ligne
Agréés en douanes
COMITE D'ARBITRAGE DE LA VALEUR

Liens Utiles
Contacter le Webmaster
Boîte à Suggestion
N° Vert : 800 800 70

Copyright © 2009 - 2012 | Direction Générale des Douanes de Côte d'Ivoire - Direction de l'Informatique! Tous droits réservés.
Tél :(225)20 251 500 / (225) 20 212 593 BP: V 25 Abidjan