logo douane

Vous êtes ici

CEREMONIE DE LANCEMENT DE LA SEDIV 2019 COUPLEE AU SEMINAIRE-BILAN 2018 ET PRESPECTIVES 2019

La 5ème Edition de la Semaine des Douanes Ivoiriennes (SEDIV 2019) a ouvert ses portes le mardi 23 janvier 2019, à la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire, sise à Abidjan-Plateau.

La première journée de la SEDIV 2019 a été consacrée au lancement des activités de cette semaine des Douanes Ivoiriennes mais aussi à l’ouverture du Séminaire-Bilan 2018 et Perspectives 2019.

Le Général DA Pierre Alphonse, Directeur Général des Douanes, tout en témoignant sa reconnaissance et sa gratitude au Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Monsieur Moussa SANOGO, a fait part des performances en termes de recettes réalisées par l’Administration des Douanes pour l’exercice écoulé.

Ainsi, sur un objectif de 1813, 25 milliards de francs CFA, la Direction Générale des Douanes  a recouvré au cours de l’année 2018 1747,09 milliards de francs CFA, soit un taux de réalisation de 96,4%.

Pour lui, ces résultats obtenus sont l’œuvre des efforts de tous les agents des Douanes et surtout de la tutelle  pour les actions importantes qu’elle entreprend et pour son appui constant à la Direction Générale des Douanes.

Le Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Monsieur Moussa SANOGO, président de la SEDIV 2019  s’est dit heureux et satisfait des résultats obtenus par l’Administration des Douanes.

Tout en félicitant les agents des Douanes, il les a exhortés à redoubler d’effort pour relever le défi futur en termes de recettes qui se chiffre à  1915.78 milliards de francs CFA.

Pour faire face à ce nouveau challenge, différentes thématiques ont été examinées au cours de ce séminaire-Bilan qui se présente comme une pause pour évaluer les actions menées, relever les dysfonctionnements observés au cours de l’exercice 2018, afin de prendre les nouvelles dispositions pour l’atteinte des objectifs assignés.

 A l’issue des travaux qui ont duré deux jours, les recommandations suivantes ont été formulées :

  1. Recommandations issues des activités des services

 

Au titre de la prise en charge des marchandises :

  • Poursuivre la gestion automatisée des opérations de prise en charge des marchandises dans les services opérationnels en vue d’un meilleur dédouanement ;
  • Redéfinir les franchises relatives aux bagages accompagnés à l’Aéroport                                    

Au titre de la formation :

  • Poursuivre le renforcement des capacités des agents selon les besoins spécifiques des services.

Au titre de l’équipement des services :

  • Renforcer l’équipement des services des douanes en matériels roulants, en moyens nautiques, en moyens d’étalonnage et en moyen de communication.

Au titre de critères de performance :

  • Définir des critères de performance afin d’évaluer les services d’intervention et les Bureaux frontières.

Au titre des Directions régionales

  • Procéder à la réouverture des bureaux encore fermés au dédouanement ;
  • Aligner le dédouanement des marchandises aux frontières sur le modèle des bureaux d’Abidjan ;
  • Assurer une meilleure surveillance du territoire à travers la création de nouveaux bureaux, brigades ou postes avancés dans les nouvelles zones de trafic.

Au titre de la sécurisation des recettes aux bureaux frontières et dans les services :

  • Prendre un texte règlementant le mode opératoire des versements au Trésor des recettes recouvrées.
  1. Recommandations issues des thématiques

Au titre du renforcement de l’automatisation des opérations en Douanes et Sécurité :

  • Elaborer un projet de schéma directeur en matière de digitalisation ;
  • Procéder à la réalisation diligente des travaux du projet de Data Center secours ;
  • Mettre aux normes et finaliser le Data Center principal ;
  • Mettre en place une cellule spécialisée pour la gestion de la sécurité.

Au titre du renforcement du contrôle et de la lutte contre la fraude douanière sur les produits pétroliers :

  • Autoriser l’accès des agents des Douanes aux navires pour une meilleure prise en charge des produits pétroliers ;
  • Automatiser les BL manuels et le TIF ;
  • Créer des régimes douaniers pour suivre les échanges entre la SIR et la SMB ;
  • Réactiver le cadre de concertation permanent douane-secteur pétrolier ;
  • Intégrer le TSU et la base taxable dès le 1er du mois en cours ;
  • Elaborer un texte réglementaire en vue de revoir à la baisse les taux de freinte et la périodicité des bilans matières ;
  • Etablir une relation entre le volume de pétrole brut qui entre à l’usine exercée et le volume de produit brut qui en sort ;
  • Instaurer une caution couvrant les opérations de transit international par la route.

Au titre du transfert de compétence :

  • Renforcer les infrastructures et les effectifs de la DARRV aux fins de lui permettre d’assurer le traitement intégral des transactions ;
  • Proposer à la hiérarchie un nouvel organigramme de  la DARRV en vue de l’adapter au nouveau contexte ;
  • Doter la DARRV de ressources propres à l’instar des redevances SYDAM pour le maintien de Ruling Center dans un état de performance satisfaisant.

Au titre des envois express et postaux :

  • Réaménager les textes réglementant le mode opératoire du dédouanement des envois express et postaux ;
  • Intégrer l’analyse du risque dans la gestion des envois express et postaux.
  1. Autres recommandations

Au titre de l’organisation du séminaire bilan et perspectives

  • Tenir les travaux du séminaire-bilan et perspectives dans un délai de trois (03) jour afin de permettre aux participants d’approfondir la réflexion sur les thématiques abordées.

A la cérémonie de clôture, le Directeur Général des Douanes, le Général DA Pierre Alphonse s’est engagé à faire appliquer à la lettre les recommandations issues des travaux du Séminaire- Bilan2018 et Perspectives 2019, afin de créer les conditions favorable à l’atteinte des objectifs.

Le représentant  du Secrétaire d’Etat auprès du Premier Ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, Monsieur KAKOU André Matin a félicité les participants de ce séminaire pour avoir fait preuve de perspicacité  au long des travaux.

 

 

 

 

LES DOUANES IVOIRIENNES FONT LE BILAN DE LEURS ACTIVITES.
Lieu: 
Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire, sise à Abidjan-Plateau
Date de l’événement : 
23 janvier, 2019