logo douane

Vous êtes ici

10EME EDITION DE LA SEMAINE DES DOUANES IVOIRIENNES (SEDIV 2024)

Les Douanes Ivoiriennes mobilisent 2.491 milliards de FCFA.

L’Administration des Douanes a tenu la 10ème édition de sa traditionnelle Semaine des Douanes Ivoiriennes (SEDIV), du mercredi 24 au vendredi 26 janvier 2024.

Cet événement qui constitue une véritable plateforme de promotion de l’Institution douanière, a démarré par le séminaire-bilan 2023 et Perspectives 2024, le mercredi 24 janvier 2024, à l’Auditorium Général DA Pierre Alphonse, en présence de Monsieur Adama COULIBALY, Ministre des Finances et du Budget.

Ainsi, les 24 et 25 janvier 2024, le Général DA Pierre Alphonse, Directeur Général des Douanes, et ses collaborateurs ont marqué un arrêt, pour relever les performances réalisées, mais également, tirer les leçons des insuffisances constatées afin de mieux se préparer à affronter les nouveaux défis.

A la cérémonie de lancement de cette 10ème édition, l’honneur est revenu au Général Issa OUATTARA, Directeur Général Adjoint, en sa qualité de Président du Comité d’Organisation, d’ouvrir la série des allocutions.

Aussi, au nom du comité d’Organisation, a-t-il souhaité la bienvenue au Ministre et à la délégation qui l’accompagne. Il a indiqué que la Semaine des Douanes Ivoiriennes (SEDIV) est un ensemble d’activités organisées autour du 26 janvier de chaque année, jour de la célébration de la Journée Internationale des Douanes.

Il a exprimé la reconnaissance de son équipe au Directeur Général pour la confiance qu’il a placée en lui ainsi qu’à chacun des membres du comité d’organisation.

Pour sa part, le Général DA Pierre Alphonse, Directeur Général des Douanes, s’est réjoui d’accueillir le Ministre des Finances et du Budget, désormais Ministre en charge de l’Administration des Douanes. Il a surtout remercié monsieur Adama COULIBALY d’avoir accepté de parrainer cette cérémonie en la rehaussant de sa présence effective.

Il a traduit toute sa reconnaissance aux agents des Douanes, venus en si grand nombre, pour témoigner de l’intérêt qu’ils accordent à la bonne marche de la maison commune qu’est la Douane.

Poursuivant, il a précisé que le séminaire qui ouvre ce jour, est un cadre par excellence pour réfléchir aux moyens de faire face aux défis liés à la réalisation de recettes 2024, d’où le choix du thème : « la Douane face aux défis de la réalisation de l’objectif 2024 ».

Ainsi, au titre du bilan des activités, en 2023, il a indiqué que la Douane a gardé sa constante détermination à accomplir les missions régaliennes qui sont la mobilisation des recettes fiscales de porte, la protection de l’économie et des personnes, la surveillance du territoire douanier, la facilitation des échanges et l’assistance aux autres administrations.

Au titre des recettes douanières, le Directeur Général des Douanes a annoncé que son Administration a mobilisé 2.491 milliards de FCFA pour un objectif de 2.701 milliards, soit un taux de réalisation de 92%.

Et de préciser que ce résultat de l’année 2023 est en progression de 15,44 % par rapport à l’année 2022 malgré un contexte économique international défavorable, avec notamment la poursuite de la crise russo-ukrainienne et ses corollaires, la hausse des prix du pétrole brut, le contexte géographique sous régional marqué par une instabilité.

Pour ce qui est de l’objectif de recettes 2024 fixé à la Douane par l’Etat de Côte d’Ivoire, il est de l’ordre de 3.005,73 milliards de FCFA ; un véritable challenge que cette Administration s’emploiera à relever en mobilisant toutes ses compétences et en mettant tout en œuvre pour s’assurer de l’engagement de toutes les parties prenantes.

« Je voudrais, à cet égard, rassurer Monsieur le Ministre que la Direction Générale des Douanes a déjà commencé à déployer les stratégies et les moyens nécessaires à la réalisation de l’objectif de recette 2024 dont les axes majeurs sont entre autre l’optimisation du dispositif de classement tarifaire et de détermination de la valeur en Douane, le renforcement du dispositif d’analyse du risque par l’usage de l’Intelligence Artificielle (IA) à travers la finalisation du nouveau module de sélectivité basé sur l’IA et l’implémentation d’outils d’appui à l’évaluation et la classification intégrant l’IA », a indiqué le Directeur Général des Douanes.

Quant au Ministre des Finances et du Budget, heureux de s’adresser solennellement aux membres du Comité de Direction et aux agents des Douanes, il a profité de l’occasion pour adresser ses vives félicitations à tous les Officiers Généraux et Supérieurs, récemment promus par le Président de la République. Il a souligné qu’il apprécie cet engagement des Douanes Ivoiriennes à pérenniser cette démarche d’auto-évaluation, qui constitue un impératif pour toute organisation qui se veut moderne et dynamique.

C’est pourquoi, il a encouragé le Directeur Général à maintenir le cap des réformes nécessaires à l’atteinte des objectifs futurs.

Monsieur Adama COULIBALY a engagé les participants au séminaire à des échanges fructueux qui devront aboutir à des conclusions pertinentes, tenant compte des exigences de résultats, pour une Douane plus forte au service du financement du budget de l’Etat.

Avant de déclarer ouverte la Semaine des Douanes Ivoiriennes, édition 2024, le Ministre a rassuré que les initiatives qui s’inscriront dans le sens de l’amélioration des performances seront pleinement soutenues.

Durant deux (02) jours, plusieurs thématiques ont été examinées en vue d’adopter de nouvelles stratégies et orientations pour faire face aux nouveaux défis.

A l’issue de ces travaux, les recommandations suivantes ont été formulées :

  • Au titre de la gouvernance :

 

  • Veiller à l’application de la valeur transactionnelle aux bureaux frontières terrestres ;
  • Améliorer le processus de prise en charge des marchandises dans les Ports et les bureaux frontières terrestres (acquisition de pèses-essieux, scanners etc.) ;
  • Prendre un texte règlementaire fixant les conditions de franchise aéroportuaire ;
  • Accélérer la relocalisation des Bureaux frontières gagnés par l’urbanisation et ouvrir ceux disposant de potentialités au dédouanement

 

  • Au titre des processus opérationnels :
  • Mettre en place un mécanisme d’échange de données entre le conseil coton anacarde et la douane à l’instar de la filière café-cacao ;
  • Réaliser une étude sur les exportations de colas et proposer des mesures visant à améliorer sa taxation ;
  • Faire une étude pour s’assurer que toutes les déclarations simplifiées sont couvertes par des attestations de valeur ;
  • Mettre en œuvre l’instruction cadre et les textes subséquents sur le renseignement ;
  • Instituer avec le Conseil du Café-Cacao la prise en charge informatique des volumes des produits stockés dans les magasins et usines agréées, destinés à l’exportation ;

 

  • Au titre des besoins humains et matériels :

 

  • Mettre à la disposition des directions les agents affectés en complément d’effectif en vue de leur répartition dans les unités pour tenir compte des besoins des services ;

 

  • Au titre des mesures spécifiques :

 

  • Prioriser les mesures spécifiques identifiées par ce séminaire dans la mise en œuvre des plans d’actions sectoriels.

 

 

 

 

 

 

10EME EDITION DE LA SEMAINE DES DOUANES IVOIRIENNES (SEDIV 2024)
Lieu: 
Auditorium Général DA Pierre Alphonse, vridi
Date de l’événement : 
24 janvier, 2024