logo douane

Vous êtes ici

8EME REUNION DU SOUS-COMITE DES DIRECTEURS GENERAUX DES DOUANES DE L'UNION AFRICAINE UA

Les Directeurs des Douanes des pays de l'Union Africaine, étaient récemment à Hararé au Zimbabwe, pour réfléchir à l’amélioration des échanges commerciaux aux frontières des différents états membres de l’union. La 8eme Réunion du Sous-comité des Directeurs Généraux des Douanes de l'Union Africaine (UA) s'est tenue du 14 au 18 novembre dernier. Les Directeurs Généraux des Douanes des 54 pays de l'Union Africaine ont convenu à cette rencontre d'aboutir à terme, à des postes de contrôles juxtaposés aux frontières de leurs Etats.  Cette réunion avait pour thème : « Des barrières aux passerelles : Mise en œuvre des postes frontaliers à point de passage unique pour une meilleure facilitation des échanges commerciaux. »  Pour le Secrétaire Général de l'Organisation Mondiale des Douanes OMD, le japonais KUNIO MIKURIYA, la Douane doit être un pont et non une barrière entre les communautés, les peuples et les États. Elle doit permettre une fluidité et une célérité dans les échanges commerciaux entre les pays du continent. C'est pour cela qu'il pense que le moment est venu pour les Etats d’avoir des postes frontaliers uniques.  Aussi pour réussir cette ambition, KUNIO MIKURIYA encourage les Douanes d'Afrique à opter pour une Douane numérique.  Une position partagée par l'ensemble des participants, parmi lesquels figure le Général Issa COULIBALY, Directeur Général des Douanes ivoiriennes et vice - président de l'OMD chargé de la zone Afrique Occidentale et Centrale AOC.  Le premier responsable des Douanes de notre pays a dans une adresse à ses pairs, invité à l'interconnexion informatique entre les Douanes du continent afin de réduire au maximum l'intervention humaine dans les procédures douanières, de mieux combattre la fraude, de réussir la célérité des procédures et de booster les activités douanières et singulièrement les échanges commerciaux et les recettes douanières .  Le Général Issa COULIBALY a également plaidé pour une plus grande responsabilité des douaniers dans leurs tâches régaliennes afin d'être des exemples de bons travailleurs et rendre plus dynamiques leurs Administrations. Au nom de l’UA, L. KAPAMBWE a demandé aux responsables des Douanes du continent de travailler à la mise en œuvre des prélèvements de 0,2 pour cent (0,2%) sur les importations continentales afin de financer le programme opérationnel de l'Union Africaine et les budgets des opérations de maintien de la paix à partir de 2017. Une action qui demeure une injonction des Chefs d'Etats africains, décidée il y a plusieurs mois et qui a eu l'assentiment des Directeurs Généraux des Douanes. W. MANUNGO, représentant le Ministre des Finances et du Développement Economique du Zimbabwe, a remercié les organisateurs pour avoir choisi Hararé pour cette 8ème rencontre des responsables des Douanes du continent. Au cours de cette 8eme Réunion du Sous-comité des Directeurs Généraux de l'Union Africaine, le Congolais DEO RUGWIZA MAGERA a cédé sa place de Président au Zimbabwéen, H. KUZVINZWA pour un mandat d'un an.
Lieu: 
Zimbabwe, Hararé
Date de l’événement : 
18 novembre, 2016