logo douane

Vous êtes ici

LUTTE CONTRE LA CONTREBANDE

D’importantes marchandises saisies par les Douanes Ivoiriennes

Dans le cadre de leurs missions économique et de protection des populations, les agents de l’Unité Mobile d’Intervention Rapide (UMIR) des Douanes Ivoiriennes ont saisi, au cours du mois d’octobre 2021, quatre-vingt-treize tonnes sept cent soixante-quinze kilogrammes (93.775 tonnes) de marchandises prohibées à Singrobo, Abobo PK 18 (Abidjan) et Arrah.

Il s'agit précisément de quatre-vingt-sept tonnes cinq cent cinquante kilogrammes (87,550 tonnes) de sucre et de cinq tonnes deux-cent vingt-cinq kilogrammes (5,225 tonnes) de Médicaments de Qualité Inférieure et Falsifiés (MQIF).

Les saisies de sucre ont été respectivement opérées à Singrobo sur l'axe Yamoussoukro-Abidjan (60,050 tonnes) et à Arrah dans la Région du Moronou (27,500 tonnes).

Pour la saisie de Singrobo, les contrebandiers ont tenté de tromper la vigilance des douaniers, en prenant soin de reconditionner le sucre d'origine brésilienne et en provenance du Mali, dans des sacs estampillés SUCAFCI, entreprise basée à Ferkessédougou.

Ainsi, sommés de fournir les documents afférents à la marchandise, ils ont produit de faux bons de livraison de l'entreprise SUCRIVOIRE installée à Borotou-Koro.

Conformément aux dispositions de la circulaire N°1461/DGD du 19 juillet 2010, en application de l’Arrêté interministériel N°009/MC/MIPSP/MEF/MA du 04 juin 2010, les importations de sucre sont temporairement suspendues. En outre, cette infraction constitue une importation en contrebande de marchandises prohibées sur le territoire douanier, au regard des articles 175, 266, 290/1, 292 et 289-2 du Code des Douanes.

Quant aux Médicaments de Qualité Inférieure et Falsifiés, ils ont été saisis respectivement à Yopougon-Km 17 (4,675 tonnes) et à Abobo PK 18 (0.550 tonne). A Yopougon, la marchandise prohibée était dissimulée sous quarante tonnes (40 tonnes) de noix de karité.

Il s’agit donc de marchandises d’origine étrangère en détention sans documents douaniers et soumises à une prohibition relative, conformément à la Loi N°88-686 du 22 juillet 1988 portant répression du trafic illicite des drogues et aux dispositions des articles 175, 266, 290/1, 291/1 et 289 du Code des Douanes.

Le Général DA Pierre Alphonse, Directeur Général des Douanes, a salué cette performance de ses services.

Il a également encouragé les populations à dénoncer tout cas suspect de trafic illégal et invité les importateurs au strict respect de la législation en vigueur en vue de préserver la santé des populations et l’économie de notre pays.

 

 

LUTTE CONTRE LA CONTREBANDE
Lieu: 
Singrobo, Abobo PK 18 (Abidjan) et Arrah.
Date de l’événement : 
16 novembre, 2021