logo douane

Vous êtes ici

SEMINAIRE AFRITAC DE L’OUEST

Les administrations douanières des pays membres de l’UMOA, la Gambie et la Mauritanie formées en vue d’une exploitation efficiente des données numériques

Un séminaire régional en matière d’administration douanière s’est ouvert le lundi 08 juillet 2019, à l’Hôtel Tiama, sis à Abidjan-Plateau. Ces assises qui ont duré cinq jours, sont organisées par le Centre Régional d’Assistance Technique du Fonds Monétaire International pour l’Afrique de l’Ouest (AFRITAC de l’Ouest) qui en est à sa énième initiative du genre dédiée au renforcement des capacités des administrations publiques de la région.

La Côte d’Ivoire, honorée d’abriter les travaux, a présidé la cérémonie d’ouverture via le Secrétariat d’Etat auprès du Premier Ministre, chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat et coordonné les travaux à travers les Douanes Ivoiriennes.

Partager les défis, acquérir des savoir-faires dans la maîtrise des données informatiques aux fins d’administrer de façon plus pertinente les flux de marchandises à l’importation, tel était l’objectif de ce séminaire, dont le thème est : « Les données au service de la maîtrise des flux ».

Le Général DA Pierre Alphonse, Directeur Général des Douanes a, au nom de ses pairs de l’UMOA, souhaité la bienvenue à tous avant d’indiquer que ce séminaire, à terme, doit permettre de concilier à la perfection les impératifs de sécurisation des recettes et de facilitation des échanges.

Pour sa part, Monsieur Serge VERA, Conseiller résidant de l’AFRITAC de l’Ouest a souligné que le renforcement des capacités des administrations douanières fait évoluer la compétitivité économique des Etats tout en attirant les investisseurs étrangers.

Au nom du Secrétaire d’Etat Moussa SANOGO empêché,  Monsieur Adama SALL, Directeur de cabinet dudit, a rappelé que ce séminaire, comme tous ceux qui l’ont précédé, se situe dans le cadre du renforcement du processus de modernisation des administrations des Douanes. Il a traduit toute la gratitude des autorités ivoiriennes aux organisateurs et Partenaires techniques sans lesquels ces sessions formatives n’auraient pu se tenir.

Au terme des assises, les recommandations ci-après ont été formulées :

  • Rendre obligatoire et bloquant la saisie des informations sur le certificat de visite ;
  • Communiquer des informations de ciblage aux enquêteurs y compris les vérificateurs ;
  • Inviter l’ensemble des pays à mettre en place dans leurs administrations douanières une cellule d’analyse des données miroir et une plateforme d’échanges ;
  • Formaliser la relation entre la cellule d’analyse des données miroir et le contrôle a postériori ;
  • Etendre la gestion automatisée de risques au ciblage au niveau des manifestes ;
  • Promouvoir l’interconnexion des systèmes automatisés de dédouanement entre les pays de la sous-région ;
  • Renforcer les capacités (moyens matériels et humains, formation) des services de renseignement, d’analyse de risque et de contrôle après dédouanement ;
  • Favoriser le déploiement d’outils informatiques pour mieux maîtriser les données (contentieux, exonération, transit, etc.) ;
  • Poursuivre la dématérialisation des documents joints aux déclarations pour contribuer à une meilleure analyse de risque ;
  • Encourager la spécialisation des agents dans de nouveaux métiers tels que l’analyse de risque, le contrôle en entreprise, la gestion des données miroir etc. ;
  • Recruter du personnel spécialisé (économètre, statisticien, informaticien).

Notons que la cérémonie de clôture a été présidée par le Colonel AWEDE Hugues, Directeur de la règlementation et du contentieux, représentant le Directeur Général des Douanes. Une remise solennelle de certificats aux participants a mis fin au séminaire.

 

SEMINAIRE AFRITAC DE L’OUEST
Photo de famille
Lieu: 
Hotel Tiama - Abidjan
Date de l’événement : 
8 juillet, 2019