logo douane

Vous êtes ici

SEMINAIRE-BILAN 2019 ET PERSPECTIVES 2020

Le Séminaire-bilan 2019 et Perspectives 2020 de l’Administration des Douanes s’est déroulé du mardi 28 au mercredi 29 janvier 2020, au siège de la Confédération Générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI), sis à Abidjan-Plateau.

Cette activité qui s’inscrit au nombre des activités de la Semaine des Douanes Ivoiriennes (SEDIV) a été une occasion pour l’Administration des Douanes de marquer une pause pour évaluer les actions menées, de relever les dysfonctionnements observés afin de prendre les mesures idoines comme l’a recommandé le Général DA Pierre Alphonse, Directeur Général des Douanes lors de son intervention.

A cet effet, dans son discours de cadrage, il a indiqué que ce Séminaire-bilan 2019 et Perspectives 2020, loin d’être une routine, constitue un outil d’orientation destiné à capitaliser les performances et de tirer leçons des faiblesses des années écoulées, afin de proposer les axes prioritaires et correctifs pour les défis futurs. Ainsi, au titre des recettes à fin 2019, sur un objectif de 1846 milliards de FCFA, l’Administration des Douanes a recouvré 1832,53 milliards de FCFA, soit taux de réalisation de 99,3%. Pour lui, ces résultats obtenus sont l’œuvre de tous les agents des Douanes et celle de la tutelle pour son appui constant à l’égard de l’Administration des Douanes. Il a, par ailleurs, invité ses collaborateurs à redoubler d’effort pour répondre aux exigences à venir.

Prenant la parole, le Professeur KEHO Yaya, Directeur de Cabinet Adjoint, représentant le Ministre auprès du Premier Ministre chargé du Budget et du Portefeuille de l’Etat, s’est dit heureux et satisfait des performances réalisées par l’Administration des Douanes. Tout en félicitant les agents des Douanes, il les a exhortés à relever les défis futurs. Ainsi, les objectifs de recettes provisoires pour l’année 2020 ont été fixés à 1990,95 milliards de FCFA.

Pour faire face aux nouveaux challenges, les participants au séminaire ont, durant deux jours, examiné différentes thématiques. A l’issue des travaux, les recommandations ci-après ont été formulées :

  • Au titre de la prise en charge des marchandises :
  • poursuivre l’automatisation de la prise en charge des marchandises dans les services opérationnels.

 

  • Au titre de l’équipement des services :
  • renforcer l’équipement des services des douanes en matériels roulants, en moyens nautiques, en moyens d’étalonnage et en moyens de communication.

 

  • Au titre des Directions Régionales :

 

  • procéder à la réouverture des bureaux encore fermés au dédouanement, en particulier ceux de la façade ouest ;
  • renforcer les actions de lutte contre la fraude sur les importations de véhicules frappés par les dispositions du décret N°2017-792 du 06 décembre 2017, portant limitation de l’âge des véhicules d’occasions importés en Côte d’Ivoire.                                                                               
  • Au titre de la formation :
  • poursuivre le renforcement des capacités des agents selon les besoins spécifiques des services.

 

  • Au titre de la reprise en main de l’évaluation et du classement tarifaire par la DARRV :
  • déployer dans tous les bureaux ouverts au dédouanement les agents de la DARRV.

 

  • Au titre des indicateurs de performance :
  • mettre en place un comité chargé de définir des critères objectifs d’évaluation des performances des services.

 

  • Au titre de la modernisation de l’Administration des Douanes :
  • renforcer la surveillance des bureaux frontières et des aires de dédouanement à travers l’utilisation de la télé surveillance ;
  • poursuivre la sécurisation du transit international par l’interconnexion ;
  • poursuivre l’interconnexion des systèmes informatiques de la DGD avec ceux des autres administrations nationales ;
  • poursuivre l’équipement des bureaux frontières en dispositifs de contrôle non intrusifs (scanners) ;
  • opérationnaliser le projet de salle d’analyse déportée des images scannées ;
  • appliquer le plan de carrière adopté par la DGD sur les nouveaux métiers en douane.

 

  • Au titre de l’optimisation des recettes et de la lutte contre la fraude :
  • renforcer la sécurité du Sydam World ;
  • faire l’évaluation de l’ensemble des déclarations levées avec le code additionnel 0C3 y compris les cas de forclusions émis durant les trois (03) dernières années aux fins de s’assurer de la liquidation et du recouvrement des droits compromis et du paiement des amendes ;
  • renforcer le contrôle et la lutte contre la fraude douanière sur les produits pétroliers ;
  • renforcer les capacités des services en charge du contrôle du régime d’Admission Temporaire.

                 

  • Au titre de l’analyse des risques :
  • renforcer l’analyse des risques à travers l’exploitation des données miroirs et mettre les résultats à la disposition des services opérationnels.

 

  • Au titre de l’Inspection Générale :
  • mener une réflexion approfondie sur la valorisation de la fonction d’Inspecteur ;
  • procéder au suivi-évaluation de la mise en œuvre des présentes recommandations et celles issues des missions de contrôle.

 

 

Les Douanes Ivoiriennes s’auto-évaluent.
Remise des conclusions des travaux au Directeur Général des Douanes, le général DA PIERRE ALPHONSE
Lieu: 
Siège de la Maison de l' Entreprise de Côte d'Ivoire (CGECI).
Date de l’événement : 
29 janvier, 2020